Virginie Borel

Virginie Borel

12 octobre 2018

Décrisper la langue pour créer de l’harmonie.
La Neuvevilloise Virginie Borel, 48 ans, parle de son amour des langues. Elle dirige le Forum du bilinguisme à Bienne, seule fondation du genre en Suisse visant à créer des ponts entre francophones et Alémaniques. Fille de Jurassiens, de culture française, la journaliste et cheffe de communication a reçu les Palmes académiques de la République française pour son activité. Elle raconte pourquoi elle s’est mise à pratiquer le dialecte bernois et comment sa route a croisé celle de Nelson Mandela.

Abonnez-vous aux podcasts Graine 2 Curieuse sur Itunes et donnez votre avis.